Actualités

Les vétérinaires se préparent pour les Jeux

Brève

Les 25 et 26 novembre dernier, Le Comité d’Organisation a organisé un séminaire regroupant plus de 70 des vétérinaires impliqués dans la préparation des Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie. Une bonne occasion pour échanger sur différents sujets, et préparer au mieux les effectifs qui seront présents pendant les deux semaines de compétition du 23 août au 7 septembre prochain.

Les 70 vétérinaires présents étaient des bénévoles traitants ou des officiels des commissions FEI. Quelques vétérinaires étrangers (Allemagne, Grande-Bretagne, Australie, Canada, USA) impliqués dans les commissions FEI ou dans l’administration des espaces vétérinaires sur site, ainsi que les laboratoires Alltech et Audevard, étaient également de la partie pour partager leur expérience et leur vision extérieure sur les différentes problématiques.

Après une demi-journée de présentation dans les locaux du Crédit Agricole, et une demi-journée d’atelier pour aborder des points plus spécifiques, ces 70 acteurs ont bien avancé sur une multitude de sujets clés, et notamment sur la population vétérinaire qui serait présente pendant l’évènement. A l’heure actuelle, 170 vétérinaires - 100 vétérinaires accompagnés de près de 70 étudiants – sont prévus sur site.  Ces derniers travailleront tout au long des deux semaines de compétition pour les commissions FEI ou très ponctuellement (lors du cross du Concours Complet par exemple).

Ces 170 spécialistes seront également assistés de la CIRALE et du laboratoire Frank Ducombe. Le CIRALE, centre d’imagerie médicale dédié aux chevaux et basé à Goustranville (14), effectuera des échographies et/ou radiographies. Le laboratoire Frank Duncombe, l’un des plus gros laboratoires d’Europe consacré aux chevaux, réalisera des analyses hématologiques et biochimiques pour les chevaux tant pour des analyses de convenance que d’urgence. 

Les discussions ont également porté sur les espaces vétérinaires qui seraint présents sur chacun des sites pour pouvoir traiter les chevaux au cours de la compétition. Après mûre réflexion, il a été décidé que les chevaux seraient évacués vers des cliniques extérieures en cas de problème grave.

A neuf mois du début des Jeux, le programme vétérinaire suit donc sa feuille de route : calme, en avant, et droit. 

© Comité d'Organisation Normandie 2014
Retour à la liste des actualités