Actualités

Reining : le public livre ses impressions

A chaque discipline, son ambiance. Samedi soir, à la finale de la Reining, les spectateurs ont fait le show pour cette discipline venue tout droit d’Amérique.  

Il fallait décrocher son billet d’entrée pour pourvoir assister à la finale du reining samedi 30 août au Parc des Expositions de Caen et trouver un emplacement phare pour admirer les 21 couples, cavaliers et chevaux. Les places disponibles étaient rares, voire inexistantes.

Le premier cavalier à s’élancer était le français, Romuald Poard. Dès le départ, une ambiance de folie régnait dans les tribunes. « C'est extraordinaire de voir un Français en finale » note Céline, venue des Côtes d’Armor pour passer deux jours aux Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie. Certes, le podium a été conquis par trois cavaliers américains. Mais peu importe, « nous sommes Français, nous soutenons notre finaliste. Ce soir, c’est l’excellence qui est sous nos yeux. Nous avons de la chance de pouvoir y participer » souligne Marc, résidant dans le Centre de la France. « Ce que j’apprécie le plus, c’est le côté spectaculaire, les tenues également et la prestation des femmes. Dans le milieu équestre, il n’y a pas de différence entre les hommes et les femmes. Elles évoluent avec beaucoup de classe » confie Mathilde, parisienne d’origine, venue en famille.

Dans les tribunes, les Français sont présents. Pas seulement. Les drapeaux brésiliens, italiens, américains… flottent et d’autant plus quand un cavalier arrive sur la piste. Ces Américains devront retenir leur souffle jusqu’au dernier moment pour comprendre que le podium leur était acquis avec Shawn Flarida, Andrea Fappani et Mandy McCutcheon.

« Je suis fière de mon pays ce soir. Je suis venue spécialement pour cette discipline parce qu’elle est vraiment emblématique chez nous » livre Kristen, venue avec son compagnon du Texas Elle n’était pas la dernière à tendre la main quand les trois cavaliers ont fait le tour d’honneur pour saluer le public. « C’est une ambiance de folie. Ce n’est pas souvent dans les compétitions qu’on peut applaudir de cette manière, faire du bruit comme le demande le commentateur, et encourager les concurrents » admet Christophe, caennais, qui n’est pas prêt d’oublier cette soirée. « Je suis vraiment admiratif de l’ambiance et aussi du show que les cavaliers ont pu nous offrir » conclut-il.

Sans aucun doute, connaisseurs et novices ont pris du plaisir à assister à cette discipline 

Retour à la liste des actualités