Actualités

« Des frissons », Kevin Vanneste

Le tournoi de démonstration de Horse-Ball se termine ce soir au Centre de Promotion de l'Elevage de Saint-Lô. Pour l'occasion, le public normand aura la chance d'assister au "Classico" de la discipline entre les deux meilleures nations européennes, la France et l'Espagne, aussi bien dans la catégorie mixte qu'en féminine. La Belgique et l'Italie se disputeront, elles, la troisième place. Kevin Vanneste, capitaine de l'équipe belge, revient sur les objectifs de sa formation et donne son ressenti sur ce tournoi de démonstration organisé dans le cadre des Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech en Normandie.

© Horse-Ball M³

3 questions à Kevin Vanneste, capitaine de l'équipe de Belgique de Horse-Ball :

Comment jugez-vous les matches de votre formation jusqu'alors dans ce tournoi ?

« C'était un peu compliqué mais nous ne sommes pas déçus. Nous sommes venus ici avec une jeune équipe, avec cinq nouveaux joueurs. Nous perdons un match que nous devions gagner contre l'Italie. Mais avec la jeune expérience que nous avons, nous ne pouvons pas considérer ça comme un mauvais match. Il y a tout de même du positif, au niveau de certaines défenses par exemple. En début de match contre la France, nous avons réussi à tenir quelques minutes sans prendre de but. Nous avons su les gêner plusieurs fois mais aussi récupérer quelques touches. Bien sûr, ça allait un peu vite. »

Que représente pour vous ce tournoi de démonstration ?

« Personnellement, je suis enchanté. Nous sommes tous très contents d'être là. Nous avons eu quelques problèmes pour composer la sélection. Malgré tout, nous essayons de faire de notre mieux. Nous restons enthousiastes. Nous essayons de montrer, que même avec de jeunes joueurs, nous savons jouer au Horse-Ball en Belgique. Nous avons aussi à cœur de montrer au monde ce qu'est le Horse-Ball, et que cette discipline a toute sa place lors des Jeux Equestres Mondiaux. »

Le public de Saint-Lô est bouillant. Que ressentez-vous en entrant dans l'arène ?

« J'essaye de rester serein, de faire abstraction de tout ce qu'il se passe autour en entrant en piste. Mais c'est vrai que c'est toujours chouette de voir autant de gens. L'ambiance est très bonne. Ça donne des frissons quand nous entrons sur le terrain. Certains joueurs restent encore un peu émotifs et doivent gérer ce stress qui monte en eux. »

Programme des finales de Horse-Ball ce soir à Saint-Lô :

Féminine

  • 18h30 : Italie/ Belgique            
  • 20h05 : Espagne/France (finale)

Mixte

  • 19h10 : Italie/Belgique
  • 20h50 : Espagne/France (finale)
Retour à la liste des actualités