Actualités

Sa Majesté William Fox-Pitt !

William Fox-Pitt et Sandra Auffarth semblent bien décidés à se battre pour la plus belle des médailles. Si la cavalière allemande prenait l'avantage hier à l'issue du test de Dressage, le Britannique a repris la tête du provisoire à l'issue du Cross. Un Cross particulièrement délicat, qui a secoué quelque peu la donne, aucun couple n'étant rentré maxi.

Sa Majesté William Fox-Pitt !
© PSV Photos

À 10 heurs tapantes, le coup d'envoi était donné. Bruce Davidson Jr. s'élançait sur le parcours… qu'il ne finira pas, préférant abandonner. Joris Vn Springel, numéro 2 de la starting list, n'aura pas été plus heureux, chutant en début de parcours. Voilà qui laissait Pascal Leroy, premier Français à s'élancer, le premier à franchir la ligne d'arrivée, écopant d'une dérobade (99 points)... En tout, sur les 88 couples partants (Christopher Burton n'ayant pas pris le départ, de même que la Suissesse Patrizia Attinger et Laszlo Egyed), seuls 63 termineront leur tour, 11 abandonneront et 13 seront éliminés. Incroyable, mais vrai, le multi-médaillé Marc Todd fait partie de ceux-là ! Leonidas II, le cheval du Néo-Zélandais, a en effet chuté dans la combinaison 30-31 (le dernier gué), véritable juge de paix du parcours. Puis l'élimination de son coéquipier Tim Price a réduit à néant toute chance de médaille pour l'équipe néo-zélandaise, pourtant partie parmi les grandes favorites ! De même, l'équipe américaine a rapidement vu ses espoirs de médaille par équipes réduits à néant par un second abandon, signé Philip Dutton.

Si Sam Griffiths a signé le premier sans-faute sur les obstacles (17e place provisoire), rapidement suivi par Zara Phillips (15e au provisoire), le parcours du champion du monde en titre, Michael Jung, ne sera pas passé inaperçu. Tout en fluidité et avec incroyable aisance, le cavalier allemand a mené sa jeune jument Fischerrocana FST d'une main de maître : « Ma jument est très vigoureuse et cherche toujours le prochain obstacle des yeux, les oreilles bien droites. Je suis très content d’avoir pu la monter ici. » Le pilier de l'équipe allemande prenait ainsi la tête avec un cumul de 52,3 points. Dans ce Cross exigeant, qui donc allait pouvoir faire mieux ? William Fox-Pitt, bien sûr ! Parti de bon train avec son fidèle Chilli Morning, le Britannique a signé un Cross sans-faute aux obstacles. Avec sa deuxième place à l'issue du Dressage hier, il s'est donc imposé devant Michael Jung malgré un chronomètre un tantinet plus lent (50,3 points). « Je suis très content de Chilli Morning, il a très bien sauté, il galopait bien. Il y a vraiment mis tout son coeur », a-t-il déclaré en descendant. Quant à Sandra Auffarth, passée devant le Britanique sur le test de Dressage, elle ne parviendra pas cette fois à dépasser son concurrent (52 points). Elle se placera néanmoins devant son coéquipier.

Rodolphe et Maxime en forme

Si les deux premiers cavaliers de l'équipe de France, Pascal Leroy et Cédric Lyard, ont fauté sur le même obstacle, la combinaison du gué numéro 30 et 31, le plus jeune Tricolore a rempli son contrat. Avec Qalao des Mers, il signe un sans-faute d'une incroyable aisance. « Ce cheval est un guerrier. Je suis vraiment très heureux car il est sans-faute et c'est son premier 4*. Nous avançons sans brûler les étapes, c'est vraiment bien », s'est-il enthousiasmé à la sortie de son Cross, avouant que la prestation de Rodolphe Scherer l'avait bien motivé. Courant en individuel, ce dernier a en effet réalisé un superbe sans-faute, totalement porté par la foule. Emu, le cavalier a remercié le public venu le soutenir : « Les gens m'ont porté. 50 000 personnes ont monté le Cross avec moi. Ils sont tellement proches de moi, donc je voulais être proche d'eux ». Le dernier cavalier de l'équipe de France, Jean Teulère, écope d'une dérobade, cumulant 83,7 points à l'arrivée. « Je suis attéré par cette erreur qui déçoit l'équipe », a-t-il commenté. « Mon cheval est d'un sérieux formidable et a été irréprochable. J'ai tellement confiance en sa franchise. Cet endroit n'était pas l'un des plus compliqués ce qui fait que je n'y ai peut-être pas prêté toute l'attention voulue. » De son côté, Denis Mesples, également en individuel, a été éliminé suite à une chute. À l'issue de ce test, la France reste à la quatrième place du classement provisoire par équipe.

Top 5 provisoire (individuel)

  1. William Fox-Pitt (GBR) & Chilli Morning – 50,3 points
  2. Sandra Auffarth (GER) & Opgun Louvo – 52 points
  3. Michael Jung (GER) & Fischerrocana FST – 52,3 points
  4. Jonelle Price (NZL) & Classic Moet – 52,5 points
  5. Andrew Nicholson (NZL) & Nereo – 52,5 points

Top 5 provisoire (équipes)

  1. Allemagne – 177,9 points
  2. Grande-Bretagne - 186,8 points
  3. Australie – 226,8 points
  4. France – 235,5 points
  5. Pays-Bas - 238,8 points
Retour à la liste des actualités