Actualités

Zara Phillips : "Mes premiers championnats depuis que je suis maman"

Après une pause de quelques mois pour la naissance de sa fille, la médaillée d'argent par équipes aux Jeux Olympiques de Londres, Zara Phillips, est de retour. Avec High Kingdom, la cavalière s'est bien préparée pour ces Jeux Equestres Mondieux FEI Alltech 2014 en Normandie afin de servir son équipe.

© Kit Houghton / FEI

Comment vous êtes-vous préparée pour ce grand championnat suite à votre accouchement ?

Ma préparation s'est bien passée. Sur les concours que j'ai pu faire depuis avec Hight Kingdom, il semblait en bonne forme. Le point important était que je retrouve ma ligne. Je fais du vélo et je nage. C'est une question de gestion pour perdre du poids et avoir un bébé. Avant de devenir parent, vous ne réalisez pas combien vous aviez de temps avant que votre enfant n'arrive !

Est-ce que votre fille Mia est venue en France avec vous ?

Non. Elle est vraiment petite et comme je fais partie de l'équipe, je veux être sûre d'être concentrée sur notre travail. Cela aurait été différent si j'avais concouru seule.

En juillet, vous avez participé au CICO 3* d'Aix-la-Chapelle, votre dernière compétition majeure avant les Jeux, où vous avez terminé 25e. Qu'en avez-vous pensé ?

J'ai fait l'erreur de détendre trop longtemps mon cheval avant d'entrer sur le rectangle de Dressage. Du coup, il était fatigué sur le test et nous n'avons pas réalisé notre meilleure reprise. Mais cela m'a permis de savoir comment gérer ma détente pour le Jeux. Aix-la-Chapelle nous a également bien servi d'entraînement pour l'hippique sur une grande piste où l'on doit maintenir son cheval en avant sur tout le tour.

Avez-vous déjà concouru sur le site du Haras du Pin ?

Jamais, mais j'ai déjà fait des concours en France. La dernière fois, c'était à Saumur en 2012.

Comment appréhendez-vous l'événement à la veille du premier test ?

Mon cheval est en pleine forme. J'espère ne pas devoir batailler avec lui sur le Dressage. J'espère qu'il se comportera aussi bien qu'à Luhmühlen l'année dernière lorsque nous avons terminé deuxièmes. Nous devons à tout prix réussir ce premier test pour espérer une médaille, ou assurer sur le Cross.

Retour à la liste des actualités