Actualités

L’or pour Hannelore Brenner et Lee Pearson

Les premiers verdicts sont tombés ce mercredi avec les podiums individuels des reprises imposées pour les Grades III et Ib.

 

L’or pour Hannelore Brenner et Lee Pearson
© Sindy Thomas

En Grade III, L’Allemande Hannelore Brenner, qui s’était déjà montrée la meilleure lundi avec Women of the World lors de la première reprise, confirmait sa suprématie en devançant d’un demi-point la Néerlandaise Sanne Voets sur Vedet PB NOP, déjà deuxième lundi, alors que la Danoise Susanne Jenby Sunesen avec Thy’s Que Faire gagne une place et monte sur la troisième marche du podium. La gagnante ne tarissait pas d’éloges sur sa monture : « C’est une sensation merveileuse de monter cette jument car elle était complétement en phase avec moi et toujours à l’écoute. C’est aussi très spécial, car c’est peut-être son dernier championnat comme elle a 19 ans, ce qui rend ce titre encore plus émouvant. » Côté français, Vladimir Vinchon se montrait quelque peu déçu des notes obtenues par Rockford 17, qui le reléguaient à la neuvième place, tandis que Samuel Catel, un peu débordé par la locomotion de son cheval Mogador de Valange, ne pouvait faire mieux que quinzième.

En Grade Ib, le Britannique Lee Pearson, donné comme grand favori, n’a pas déçu et devance l’Autrichien Pepo Puch, qui passait avant lui : « J’ai eu l’avantage de pouvoir voir la reprise de Pepo et j’ai vu qu’il avait fait quelques petites fautes et je savais que je pouvais faire mieux. J’adore ce cheval car il me donne toujours tout et, aujourd’hui, il était vraiment décontracté. J’ai également la chance de pouvoir être soutenu par de bons partenaires, ainsi que par des amis fidèles qui étaient là pour m’encourager et me soutenir. »
A distance des deux premiers, la Néerlandaise Nicole Den Dulk obtient le bronze avec Wallace, tandis que les deux Françaises Anne-Frédérique Royon et Valérie Salles, respectivement douzième et quinzième, se montraient quelque peu déçues de leurs prestations.

Retour à la liste des actualités