Actualités

La Grande-Bretagne s’échappe, la France à sa place

A mi-chemin de la compétition par équipes de Para-Dressage, la Grande-Bretagne tient la tête du classement provisoire, talonnée par les Pays-Bas et l’Allemagne. La France est pour l’instant neuvième. 

© PSV Photos

Trois sur cinq ! Beau ratio pour l’équipe britannique de Para-Dressage qui s’impose dans trois des cinq tests de cette première manche des Jeux Equestres Mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie : Lee Pearson en Grade Ib, Natasha Baker en Grade II et Sophie Wells en Grade IV. Très logiquement, les Britanniques occupent le leadership de la première manche, même si les Jeux sont encore loin d’être joués. Derrière, les Hollandais et l’Allemagne, au coude à coude en deuxième et troisième places, sont particulièrement menaçants. Les reprises à venir accorderont une plus grande importance au trot dans les Grades Ia et Ib, ce qui peut largement contribuer à la modification du classement.

La France dans son rang

En neuvième position, la France est à sa place. Pour Alain Soucasse, Directeur Technique National Adjoint en charge des disciplines FEI haut niveau, « il n’y a aucune grosse déception, chacun obtient les résultats auxquels nous sommes habitués. Ce qui en soi est déjà beau : n’oublions pas que nos Bleus courent un Championnat du Monde, stressant donc, mais en plus à domicile. »

Dernier à s’élancer aujourd’hui, en Grade Ia, Thibault Stoclin réalise lui aussi une reprise à la hauteur de ses résultats précédents. « Je suis engagé en individuel et je ne monte mon cheval Lou Heart que depuis mars. C’est un filou, qui profite de chacune de mes baisses d’attention. Ca a été un peu le cas aujourd’hui, alors je suis forcément un peu déçu. Il s’agit pour nous du cinquième concours ensemble : nous sommes capables du meilleur comme du pire, et nos notes peuvent varier très fortement entre deux tests d’un même concours. C’est ce qui s’était par exemple passé à Deauville. Alors avec 65,304, je nous trouve au milieu de notre pire et de notre meilleur. »

La deuxième manche par équipes commence dès demain ; les épreuves seront à la fois supports du Championnat du Monde collectif et de l’individuel.

Retour à la liste des actualités