Actualités

Boyd Exell se couvre d'or

Après une deuxième place au Dressage, une troisième place au Marathon et une quatrième place en Maniabilité, Boyd Exell s'impose au final à l'issue des trois tests d'Attelage. Par équipes, les Pays-Bas s'imposent une fois de plus grâce au savoir-faire de ses trois pilotes d'exception.

Boyd Exell se couvre d'or
© Sindy Thomas

Sans réelle surprise, Boyd Exell, déjà champion du monde à deux reprises, s'est de nouveau couvert d'or ! Un résultat qui satisfait d'autant plus le meneur, relativement critique sur son parcours de championnat : « J'ai mené une bonne compétition, mais ce n'était pas la perfection. J'ai fait une grosse faute sur le Marathon, parce que j'ai eu du souci avec le terrain. Pour autant, je n'avais pas tellement de pression en rentrant sur la piste aujourd'hui. Et ça a fonctionné ! » L'Américain Chester Weber, qui avait remporté le test de Dressage, a signé un sans faute sur la Maniabilité, s'assurant une belle médaille d'argent. « Je suis foncièrement heureux. Mes chevaux ont fait un excellent travail. Aujourd'hui, je me suis dit que c'était LE jour pour gagner des points. Je pense avoir fait ma meilleure compétition. Vraiment, je suis heureux » , a-t-il annoncé en sortie de tour. Enfin, la médaille de bronze revient au Néerlandais Theo Timmerman, qui a signé une belle performance aujourd'hui sur le tour de Maniabilité : « Les chevaux étaient très bien et surtout faciles. Je devais rester sans faute aujourd'hui sans prendre de temps, donc ce n'était pas facile. Sur le Marathon, j'avais eu quelques petits soucis, donc ça aurait pu être mieux. Concernant le résultat par équipes, je ne me faisais pas de souci. Je me suis donc davantage concentré sur mon résultat. »

Grâce à cette belle prestation, ainsi qu'au sans-faute d'Ijsbrand Chardon et au 2,25 points de temps dépassé de Koos de Ronde sur le dernier test, les Pays-Bas remportent une nouvelle fois la médaille d'or par équipes, devant l'Allemagne et la Hongrie. On notera d'ailleurs la belle performance du jeune hongrois Jozsef Dobrovitz Jr, tout juste âgé de 22 ans, et qui signait là ses premiers Jeux en terminant 14e au final. En équipe auprès de son père (7e place définitive), le bonheur était total.

La progression des meneurs français

Stéphane Chouzenoux, premier meneur de l'équipe de France à prendre le départ sur le parcours de Maniabilité, a signé un sans faute, cumulant juste 1,25 points de pénalités de temps. Il termine donc son championnat sur une belle prestation. « Je suis très satisfait. Pour moi, le bilan est très bon », a-t-il conclu à l'issue de son championnat. Thibault Coudry, dans son sillage, a signé un sans faute dans le temps, ajustant le tracé de sa voiture au millimètre dans un sacré bon train. Une belle performance qui lui permet de remporter l'épreuve de Maniabilité et de remonter à la 19e place du classement définitif. « Je suis très satisfait. C'est bien pour moi et mon équipe. Ce parcours n'était pas facile à gérer. Mes chevaux sont en forme, ils vont de mieux en mieux  », a-t-il annoncé en sortie de piste.

Enfin, Benjamin Aillaud, meilleurs meneurs français à l'issue des deux premiers tests, et dernier pilote de l'équipe à prendre le départ, a réalisé une jolie Maniabilité, mais pas dans le temps. « J'ai fait une belle Maniabilité, mais hier un cheval s'est marché sur un glome pendant le Marathon, donc ce n'est pas la configuration habituelle de Maniabilité pour l'attelage. Cela peut expliquer mon temps, car j'ai dû modifier un peu mes trajectories. Mais je suis très contents des chevaux, ils ont encore progressé. Ma déception est davantage sur le Cross, où je manquais un peu de rythme. Je suis un peu en deça de mon objectif, mais c'est la vie et les chevaux sont merveilleux » a-t-il confié à l'issue de ces trois jours de compétition. L'équipe de France, si elle ne monte pas sur le podium, termine néanmoins à la 7e place du classement par équipes. « Nous étions présents pour le Marathon et la Maniabilité et nous avons rempli notre contrat à 100 % dans ce dernier test. C'est top ! C'est une aventure extraordinaire pour un athlète de faire un championnat du monde dans son pays et de faire partie de l'équipe de France ! », a ainsi conclu Thibault Coudry.

Résultats définitifs individuels:

  1. Boyd Exell (AUS) - 125,83 points
  2. Chester Weber (USA) - 126,60 points
  3. Theo Timmerman (NED) - 133,88 points
  4. Ijsbrand Chardon (NED) - 134,38 points
  5. Christoph Sandmann (GER) - 139,70 points

Résultats définitifs par équipe :

  1. Pays-Bas - 263,19 points
  2. Allemangne - 283,56 points
  3. Hongrie - 287,29 points
  4. Etats-Unis - 298,48 points
  5. Belgique - 299,54 points

CLIQUEZ ICI pour voir l'ensemble des résultats individuels

CLIQUEZ ICI pour voir l'ensemble des résultats par équipes

Retour à la liste des actualités