Actualités

Les cuisiniers normands régalent les papilles des visiteurs

Au Pavillon normand installé au Village des Jeux, les Chefs normands se sont succédés pendant quinze jours pour offrir des moments de partage et de cuisine pour le plus grand plaisir des papilles des visiteurs du stand.

Les cuisiniers normands régalent les papilles des visiteurs

A chaque jour, sa spécialité. Depuis le 23 août et jusqu’à ce dimanche 7, les Chefs normands ont mis en valeur tantôt les produits laitiers, tantôt les produits cidricoles, les fruits et légumes, les produits sucrés, les produits de la mer ou bien encore les viandes. « Nous avons tous les jours des fils rouges » indique le chef principal de l’animation de ce stand, Cyrille Berland, des Toques Rebelles à Caen. « Cela nous permet d’oublier aucun produit de la région normande et de faire des associations parfois surprenantes ».

Pour ce professionnel, la présence des cuisiniers normands à Caen était une évidence. « Nous avions tenté l’expérience il y a quatre ans à Lexington aux Etats-Unis. Ce fut hyper positif pour nous » se souvient-il. Alors, les Chefs normands ont souhaité faire découvrir la richesse de la gastronomie de la région, et la qualité des produits.

Pendant une trentaine de minutes, à raison de cinq à six fois par jour, les chefs proposent aux visiteurs d’enfiler un tablier et de se coiffer d’une toque, qu’ils ramènent avec eux à l’issue de l’atelier. « Parce que la Normandie est généreuse » sourit Cyrille Berland.

Couteau main, les apprentis cuisiniers coupent, détaillent les différents ingrédients utiles à la recette proposée. « Il s’agit de faire des recettes simples, rapides, originales et pas cher » rappelle Cyrille Berland. Et bien sûr en confiant quelques conseils et astuces de manière à ce que les cuisiniers du jour puissent « recommencer à la maison » livre Alban Guilmet, chef pâtissier installé à Caen. Cela n’empêche pas la rigueur. « Je suis assez exigeant sur la mise en place parce que nous n’avons pas le droit à l’à-peu-près. La pâtisserie, c’est assez minutieux. D’ailleurs un pâtissier ne peut pas se passer d’une balance ».

Malgré tout, la créativité n’est jamais loin. « La création permet de se remettre en cause en permanence ». Et Cyrille Berland n’y échappe pas chaque jour. A quelques minutes du début de l’atelier, il n’a pas encore défini sa recette. C’est en ouvrant les placards qu’il voit ce qu’il a sous la main. Et en quelques minutes, l’idée surgit et séduit les cuisiniers du jour. « C’est un vrai régal » confie Martine, venue de la région parisienne participer aux Jeux Equestres Mondiaux FEI ALltech 2014 en Normandie. « En plus, c’est rapide à faire, on peut vraiment épater nos amis à la maison avec peu de chose » poursuit sa voisine, Maud, caennaise d’adoption.

Sur l’ensemble des cours de cuisine, des produits de Basse et Haute-Normandie ont été mis à l’honneur. La qualité de ces produits est garantie sous la signature « Produit en Gourmandie » qui a pour vocation d’accompagner dans leurs choix les consommateurs qui veulent se faire plaisir avec de la qualité et du goût.

Retour à la liste des actualités