Actualités

Une nouvelle médaille pour la Grande-Bretagne !

La championne en titre Joanne Eccles conserve sa place de championne du monde de Voltige femmes à l’issue de la compétition qui s’est jouée cet après-midi, au Zénith de Caen.

Une nouvelle médaille pour la Grande-Bretagne !
© Sindy Thomas

Une médaille ne lui suffisait pas ! Après le bronze ce matin en Pas-de-Deux associée à sa sœur Hannah, Joanne a assuré le show dans une finale à couper le souffle ! Elle termine son deuxième programme libre sur l’exceptionnelle note de 9,119, qui lui a assuré une moyenne générale de 8,718 : « La semaine a été incroyable, a-t-elle réagi. Revenir quatre ans après sur des Jeux Equestres Mondiaux, avec le même cheval, la même équipe, c’est déjà un sentiment très fort ; mais remporter l’or pour la deuxième fois, c’est encore plus fou ! » Dans son équipe, le longeur occupe une place à part : Joanne est en effet associée à son papa. Un papa évidemment aux anges en cette fin d’après-midi : « Nous sommes arrivés en Normandie avec de grands espoirs, mais il fallait briller sur quatre tests avant de décrocher une médaille, a-t-il commenté. Nous y sommes donc allés progressivement, un test après l’autre. Et je dois reconnaître que j’ai été fier après chaque reprise. »

Au-delà du résultat final et de la couleur de la médaille, Joanne était venue pour avant tout prendre du plaisir et vivre un grand moment de sport : « Aujourd’hui, nous avions juste envie de montrer ce pour quoi nous nous étions entrainés pendant si longtemps, à la maison. C’était particulièrement enthousiasmant d’évoluer face à ce public, pas chauvin, qui a fait le déplacement pour l’amour de la voltige et du sport en général. »

Après un début de compétition timide mardi, dans le programme imposé, l’Italienne Anna Cavallaro a regrimpé chaque marche du classement général les unes après les autres, jusqu’à décrocher une médaille d’argent. Sur la voix d’Andrea Bocelli, elle obtient aujourd’hui la note de 8,697 ; 8,452 de moyenne sur l’ensemble du championnat : « Je suis vraiment satisfaite de mon résultat. J’ai rêvé de rentrer à la maison avec une médaille, c’est désormais chose faite ! L’imposé n’a pas été bon mais l’ensemble des autres tests a été formidable." Son longeur, Nelson Vidoni, qui l’entraîne depuis onze ans, n’a lui non plus pu cacher sa joie.

La médaille de bronze revient à la Suissesse Simone Jäiser, qui a impressionné pour sa régularité tout au long de la semaine. Elle termine la compétition sur une moyenne générale de 8,433.

Huitième, la Française Anne-Sophie Musset signe un excellent retour au très haut niveau. Si elle ne préfère pas se prononcer sur son avenir sportif jusqu’en 2018, elle devrait tout de même tenter de se qualifier pour la prochaine finale de la Coupe du monde hivernale. 

 

Retour à la liste des actualités