Actualités

Les Oranjes devant les Bleus

Au terme d'une épreuve pleine de suspense, les Pays-Bas sont devenus champions du monde de saut d'obstacles cet après-midi au Stade d'Ornano de Caen. Comme aux Jeux Equestres Mondiaux de Lexington il y a quatre ans, l'équipe de France décroche l'argent. Le podium est complété par les Etats-Unis.

© PSV Photos

Depuis mardi et l'ouverture de la compétition de saut d'obstacles, les Tricolores sont passés par toutes les émotions. La satisfaction mardi soir après une bonne "Chasse" et une première place au provisoire par équipe. Autant dire une parfaite entrée en matière. Puis une légère déception mercredi après la première manche par équipe où les Bleus étaient relégués en quatrième position. Mais le sport équestre réserve toujours son lot de surprises et d'émotions. Ce jeudi après-midi, devant leur public, les Français ont pu laisser exploser leur joie en décrochant l'argent. Une performance qu'ils doivent à leur belle régularité et notamment aux parcours sans-faute de Pénélope Leprévost avec sa bondissante Flora de Mariposa et du numéro six mondial Kevin Staut sur Rêveur de Hurtebise*HDC. « C'est un grand jour pour la France. Etre bon à la maison, devant son public, est toujours difficile. Tous les cavaliers ont tenu leur rôle. Je suis très fier de ce qu'ils ont fait », a commenté, ravi, le chef d’équipe Philippe Guerdat.

Quatrième en début d'épreuve, les Bleus ont remonté le classement progressivement. Devant, les Pays-Bas ont tremblé. Après les parcours à 5 points de Jeroen Dubbeldam et à 4 points de Maikel van der Vleuten, Jur Vrieling a relancé son pays en signant le sans-faute sur VDL Bubalu. « Hier, je suis sortie de piste avec deux fautes. Sans doute un problème de concentration », avoue le cavalier. « Mais le chef d’équipe m’a tiré les oreilles. Aujourd’hui, c’était beaucoup mieux », sourit le Néerlandais. Les 4 points de Gerco Schröder sur London ne changeront pas l'issue de la compétition : les Oranjes remportent l'or. La lutte pour le bronze a été particulièrement disputée. Les Américains montent finalement sur la troisième marche du podium avec 16,72 points au compteur, contre 16,82 points pour l'Allemagne et 16,95 points pour le Brésil. Ils ont pu compter sur l'expérimentée Beezie Madden, impressionnante de sérénité avec Cortes 'C'. L'amazone a signé son troisième sans-faute consécutifs. Avec seulement 0,16 point au cumul des trois premières manches, elle s'installe en tête du classement individuel, devant le Suédois Rolf-Göran Bengtsson sur Casall Ask et le Danois Sören Pedersen associé à Tailormade Esperanza de Rebel.

Le Top 5 par équipes :

  • Pays-Bas 12,83
  • France 14,08
  • Etats-Unis 16,72
  • Allemagne 16,82
  • Brésil 16,95

Le Top 5 individuel (provisoire) :

  1. Beezie Madden (USA) & Cortes 'C' 0,16 pt
  2. Rolf-Göran Bengtsson (SUE) & Casall Ask 0,34 pt
  3. Sören Pedersen (DAN) & Tailormade Esperanza de Rebel 3,49 pts
  4. Patrice Delaveau (FRA) & Orient Express*HDC 4,08 pts
  5. Rodrigo Pessoa (BRE) & Status 4,10 pts

CLIQUEZ ICI pour consulter les résultats.

Retour à la liste des actualités